La Marche Nordique

Les séances de Marche Nordique au Club Vosgien

Les sorties ont lieu

  • le dimanche matin à 8H30. Rv place des déportés
  • le lundi matin à 8h30. Rv place des déportés
  • le mercredi soir à 18H. Rv place des déportés hors période hivernale.
  • le jeudi matin à 8H45. Rv parking de la Pépinière des Xettes

Pour chaque sortie, un mail est envoyé à tous ceux qui sont dans ma liste de diffusion.

Si vous ne faites pas partie de cette liste de diffusion, vous pouvez envoyer un message par mail à gerard.dautcourt@gmail.com ou encore par SMS au 06 86 77 71 36

 

Une séance Marche Nordique s'effectue :

Sur un parcours de 6km à 8km, à environ 6km/H, dans les environs de Gérardmer

En trois temps :

  • Echauffements musculaires et articulaires - 5' à 10'
  • Marche avec bâtons - 1H15 à 1H30
  • Etirements de récupération - 5' à 10'

Les principes de la Marche Nordique

photo1.jpg

Plus dynamique que la randonnée, la Marche Nordique a pour principe d'accentuer le mouvement naturel de balancier des bras à l'aide de deux bätons. Le corps est ainsi propulsé à l'avant.

Ainsi, on va plus vite que la randonnée classique. La dépense d'énergie est accrue et le plaisir de la pratique arrive dès les premières foulées car la technique est simple.

Accessible à tous, cette nouvelle pratique ravira les jeunes et les moins jeunes, quelque soit leur condition physique. C'est un sport familial qui regroupe un large public.

Les bienfaits de la Marche Nordique

photo4.jpg

Une sollication de tous les muscles du corps : grâce aux bâtons, les muscles de la partie supérieure (abdominaux, pectoraux, bras) et inférieure (cuisses, mollets, ....) sont sollicitées.

Une meilleure respiration et oxygénation de l'organisme (+60% par rapport à la marche normale)

Un allié dans unedémarche d'amincissement. Les graisses sont brûléees de manière plus importante.

Une fortification des os provoquée par les vibrations.

Equipement pour la Marche Nordique

photo2.jpg

Les bâtons : mélange de fibres de verre et de carbone (au moins 50%), ils sont plutôt monobrins, souples, légers et solides. La longeur dépend de la taille ; on la calcule en multipliant la taille (enn cm) * 0,68.

Les bâtons sont munis d'un gantelet qui permet d'ouvrir la main pour prolonger la poussée.

Les bâtons à l'extrémité se terminent pas des embouts qui peuvent être des pointes en tungstène (sur chemins) ou patins caoutchouc (sur asphalte)

Les chaussures. Baskets de running, chaussures de randonnée à tige basse

Une gourde à la ceinture avec quelques en-cas

Ajouter un commentaire